Cercles des Laurentides 1225
Accueil Exécutif Info FDI Activités Diaporama Aumonier Nous joindre

banniere

 

Aumonier

L’abbé Steven St-Amour

Chères compagnes par la foi unies,

C’est maintenant officiel : je suis votre nouvel aumônier ! Il me fait donc plaisir, pour cette première publication, de vous avouer ma fierté de cheminer avec vous et ma sincère préoccupation de tonifier votre foi. Comme le disait un évêque à titre de Conseiller épiscopal international : « Les Filles d’Isabelle s’occupent d’abord de leur vie spirituelle. »

Cette citation s’avère plus que véridique, car vous êtes, à l’exemple de la reine Isabelle de Castille, une cheville ouvrière de l’Église. Puisque les défis ecclésiaux ne cessent de pulluler, il m’apparaît nécessaire de redécouvrir la dimension spirituelle au sein de notre Ordre reconnu depuis 1897 par le Saint-Siège. Unité, Amitié, Charité. Ces trois mots aux racines chrétiennes constituent notre devise, mais aussi une page d’Évangile.

Sans cet aspect incontournable, le fondement de notre engagement s’embrouille et nos motivations s’étiolent. « À cause de ton Nom, à la suite de mon baptême, je suis devenue Fille d’Isabelle. » Est-ce que cela vous dit quelque chose ?

Amitiés et bénédictions !
Votre aumônier

 

Les Filles d’Isabelle de Saint-Donat : un héritage, un avenir !

Chères compagnes par la foi unies,

Dans son livre soulignant la fondation de l’Ordre des Filles d’Isabelle, Carole Dorr Clement disait : « Depuis des décennies, des femmes généreuses ont mis leurs talents et leur zèle au service de l’Église, de leurs compagnes et de toute la société. »

Cette phrase empreinte de véracité s’applique bien au Cercle 1225 qui, le 2 mars dernier, célébrait son 42e anniversaire de fondation. Pendant toutes ces années, les Filles d’Isabelle ont semé un héritage parmi la population donatienne au niveau ecclésial et communautaire; héritage dont bénéficie encore de nombreuses personnes.

Mais de quoi sera constitué l’avenir ? Ce questionnement prioritaire doit nous habiter. Comme aumônier de votre cercle local, attestant des fruits de votre implication, je vous encourage à redoubler de créativité pour recruter, parmi notre jeunesse, des femmes qui accepteront de prendre le flambeau. Et vous savez la bonne nouvelle ? Cette jeune relève existe vraiment, croyez-moi ! Cependant, pour la stimuler et l’interpeller, nous devrons sortir des sentiers battus, explorer de nouvelles avenues, innover dans notre façon de promouvoir l’Ordre et s’en remettre à Dieu … comme notre noble patronne Isabelle de Castille.

Certaines diront peut-être que c’est peine perdue, mais je suis convaincu que cela en vaille encore la peine. Les Filles d’Isabelle ne sont pas seulement un héritage, mais aussi un avenir !

Amitiés et bénédictions !

 

En guise de reconnaissance pour la collaboration des Filles d’Isabelle dans mon cheminement vers la prêtrise, je vous informe que j’ai accepté, le 13 février dernier, la responsabilité d’Aumônier d’État. Je compte sur votre prière fraternelle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'hébergement est une gracieuseté de Techno24

Site optimisé pour un affichage de 1024 X 768
Gracieuseté de Francine Daunais du Centre Informatique ChezMatik Inc St-Donat 819-424-1400